Le transporteur a lancé une nouvelle solution rail-route entre la France et l’Espagne. Chaque année, 11 500 camions seront retirés de la circulation au profit d’une ligne ferroviaire de 1 100 km.

Road Transport propose depuis février aux entreprises de la grande distribution, de l’automobile, de l’industrie… un nouveau service multimodal pour le transport de marchandises longue distance. Se substituant à la route, cinq à six trains par semaine circuleront entre Hendaye (frontière franco-espagnole) et Metz (frontière franco-allemande) pour faciliter l’import-export avec l’Espagne et le Portugal, ou le Nord de la France, l’Allemagne, le Benelux et l’Europe de l’Est.

Ce nouveau service “porte-à-porte” sera assisté localement par une desserte routière pour les derniers kilomètres vers le Nord de l’Europe ou la péninsule ibérique. Il inclura également des prestations de cross-docking dans les entrepôts GEODIS situés à chaque extrémité de la ligne.

« S’inscrivant dans un contexte de pénurie de conducteurs et de congestion des routes, cette nouvelle prestation aura un véritable impact sur l’empreinte carbone du transport de marchandises entre la France et l’Espagne en réduisant sensiblement les émissions de CO2 à la tonne transportée », analyse Julio Osle, directeur du pôle FTL Network Road Transport.

Garantissant des flux similaires en temps à ceux de la route, la solution multimodale offre un coût raisonnable et stable, « en éliminant certains facteurs tels que la hausse des prix du gazole, les fluctuations dues à la saisonnalité des transports poids lourds ou le coût des retours qui impactent habituellement le transport par camion. » 

Un système de suivi et de contrôle des marchandises a également été mis en place pour permettre aux clients de connaitre leur localisation en temps réel. GEODIS assure aussi à ses clients la garantie du service en cas d’incident en proposant un transport alternatif par route à l’aide des 3 800 camions issus de sa propre flotte ou de ses partenaires de transport.

 

 

Rechercher