Le short sea en conteneurs offre des prix très compétitifs pour des marchandises qui s’accommodent d’un temps de trajet plus long ou d’un temps de stockage au départ/à l’arrivée.
Le short sea en conteneurs offre des prix très compétitifs pour des marchandises qui s’accommodent d’un temps de trajet plus long ou d’un temps de stockage au départ/à l’arrivée.
Maritime et fluvial

Acteur multimode européen, GEODIS Road Transport exploite les atouts des voies maritimes et fluviales du continent. Voici trois façons d’embarquer vos marchandises vers des bénéfices économiques et opérationnels très concrets.

Contourner les interdictions de circuler et les bouchons ? Livrer de gros volumes en ville ? Accéder directement à un hub portuaire ? Avec un coût plus attractif que la route, les solutions fluviales et maritimes de GEODIS Road Transport offrent des avantages indéniables pour des marchandises qui tolèrent un délai un peu plus long.  

Barge fluviale : correspondance assurée avec toutes les mers du monde
Et si la meilleure manière d’accéder à un port maritime était un fleuve ? Depuis 2007, les conteneurs-citernes vrac expédiés depuis Lyon (France) par un industriel chimiste commencent par descendre le Rhône en barge. Ils rejoignent Fos-sur-Mer (près de Marseille, France), où ils embarquent vers la Chine. "Ils arrivent bien plus facilement au cœur du hub portuaire que par la route", indique Rémi Poteau, responsable comptes clés, GEODIS Road Transport. 730 conteneurs sont ainsi partis vers l’Asie en 2015.

De façon comparable, GEODIS Road Transport affrète des barges sur l’axe fluvial Danube-Mayence-Rhin pour acheminer vers les ports d’Anvers et de Rotterdam des composés chimiques fabriqués en Allemagne ou d’imposants générateurs électriques assemblés en Hongrie. Ce dernier cas illustre un autre avantage du barging : le transport de marchandises hors gabarit, qu’il serait long et compliqué de tracter sur la route. Enfin, les fleuves permettent aussi de contourner les restrictions de circulation en vigueur dans les grandes villes. "Nous pourrions par exemple livrer de gros volumes dans Paris par la Seine, ce qui est la plupart du temps impossible par la route", ajoute Rémi Poteau.

Short sea – RoRo : la méditerranée sans les bouchons
GEODIS Road Transport utilise les liaisons maritimes régulières entre l’Espagne et l’Italie en mode Roll on/Roll off (RoRo). Chaque semaine, 20 camions en moyenne effectuent l’aller/retour complet : traction en Espagne, embarquement et transfert maritime, livraison finale en Italie ou au-delà. Avec comme principal avantage d’éviter les routes encombrées ou les interdictions de circuler en France. GEODIS Road Transport livre ainsi des pièces automobiles, du papier, des produits industriels. "Le short sea entre l’Espagne et l’Italie offre des temps de trajet maîtrisés avec des délais comparables à la route, y compris les week-ends ou la nuit", souligne Julio Oslé, directeur général Opération, GEODIS Road Transport Ibérica. La ligne la plus utilisée demeure Barcelone-Gênes. Des départs depuis Valence et/ou à destination de Rome sont possibles.

Short sea – en conteneur : le nord de l’Europe à l’économie
Depuis 2016, GEODIS Road Transport Ibérica expédie également des marchandises en conteneur au départ de Pasajes (Irun), Bilbao ou Santander à destination du Royaume-Uni ou du nord de l’Europe. Cette alternative s’appuie sur un service régulier de porte-conteneurs. Elle offre des prix très compétitifs pour des marchandises qui s’accommodent d’un temps de trajet plus long ou d’un temps de stockage au départ/à l’arrivée. "Nous transportons ainsi des éléments de mobilier vers leur lieu d’assemblage. Un cas de figure  – marchandise non périssable, stockable et longue distance – où rien ne justifie un transport par la route", précise Julio Oslé.  
 

Crédits photo: 

Nattanan726

Rechercher