Pour exporter outre-Rhin sa cellulose de spécialité au départ des Landes, Rayonier Advanced Materials développe avec Road Transport Germany une relation gagnant-gagnant : prix lissés et engagement de moyens à l’année, pour une qualité de service et une ponctualité sans faille.

Trouver des camions au départ de la forêt des Landes, ce n’est pas toujours simple. Rayonier Advanced Materials, producteur de cellulose de spécialités, connaît bien le problème sur son site de Tartas (45). « Notre production, constante toute l’année, est exportée à 90% vers l’Allemagne et le Benelux, explique Anne Furstoss, directrice supply chain : près de 6000 chargements annuels, étalés sur 365 jours, ce qui implique de gros surcoûts sur certains week-ends dans un fonctionnement classique en transport public ! » Sans parler des litiges, pour cause de retard ou de remorque sale : la cellulose, ici sous forme de bobines blanches de 500 à 600 kg, est une marchandise sensible, hydrophile et salissante. Et les clients industriels, qui l’utilisent comme additif dans des secteurs aussi variés que les vernis, le dentifrice, la pharmacie ou les yaourts, sont très exigeants sur les horaires de livraison – surtout outre-Rhin. Face à cette équation complexe, Rayonier AM développe depuis six années une politique transport pragmatique, dont GEODIS Road Transport est une pièce maîtresse. Les mots-clés : engagement réciproque. « Nous travaillons avec cinq ou six transporteurs auprès desquels nous nous engageons sur des volumes de chargement annuels, explique Anne Furstoss. Ces partenaires nous garantissent de leur côté les capacités de transport correspondantes ainsi qu’un tarif d’expédition fixe, négocié à l’année. » Le dispositif est complété par une quinzaine de prestataires intervenant plus ponctuellement.
 
20 camions par semaine, toute l’année
Pour les transporteurs qui ont accepté de jouer le jeu, c’est ce que l’on appelle un fonctionnement gagnant-gagnant. Côté chargeur : des expéditions sécurisées et des coûts maîtrisés – « ce système ne nous revient au final pas plus cher que le transport public et les surcoûts associés », calcule la directrice supply chain. Et côté transporteur, une relation de confiance pour un flux structurant, des Landes aux Lander. Pour Road Transport, devenu au fil des années le premier partenaire transport de Rayonier AM, l’engagement était en 2017 de 20 camions complets par semaine, en direction de l’Allemagne (85%) et du Benelux. L’ensemble est piloté par l’équipe Road Transport Germany, à Osnabrück, dont Rayonier AM est aujourd’hui le plus gros client. « Les expéditions sont assurées en grande majorité en parc propre ou par des affrétés maîtrisés, souligne Ludovic Issaulan, responsable comptes-clés Road Transport. Et pour le retour, nos exploitants d’Osnabrück ont de bonnes capacités de rechargement vers le Sud-ouest, moyennant des triangulaires. » La qualité de service est au rendez-vous : « Les retours de nos clients sont très satisfaisants, indique Anne Furstoss. Le fait que nos interlocuteurs Road Transport soient en Allemagne est un vrai avantage pour le contact avec nos destinataires et la connaissance du terrain. » À noter que le partenariat s’est encore renforcé début 2017, Rayonier AM confiant à Road Transport un trafic national de liqueur noire (co-produit de la cellulose) vers des clients papetiers, assuré en citernes dédiées par l’agence de Martigues. On ne change pas une équipe qui gagne !
 
Crédits photo: 

Rayonier Advanced Materials

Rechercher