Au lieu de travailler les plans de transports individuellement, GEODIS Road Transport exploite les opportunités d'optimisation à l'échelle de plusieurs chargeurs.
Au lieu de travailler les plans de transports individuellement, GEODIS Road Transport exploite les opportunités d'optimisation à l'échelle de plusieurs chargeurs.
Olivier Royer, directeur général GEODIS Road Transport

En regroupant l'activité de pilotage de flux sur deux pôles spécialisés, à Compiègne (Oise) et à Saint-Priest (Rhône), GEODIS Road Transport offre aux chargeurs la possibilité de mutualiser leurs plans de transports. Une première sur le marché.

Pourquoi avoir regroupé l'activité de pilotage de flux sur deux sites ?
Olivier Royer : La concentration géographique de notre expertise permet une gestion interconnectée des dossiers : au lieu de travailler les plans de transports individuellement, nous exploitons les opportunités d'optimisation à l'échelle de plusieurs chargeurs. Quand on pilote, comme Road Transport, plus de 300 000 flux par an, le potentiel de mutualisation est considérable.
 
En quoi cette initiative répond-elle à un besoin des chargeurs ?
OR : Beaucoup d'entre eux sont arrivés aux limites de l'optimisation. Ils ont déjà rationnalisé leurs lignes de production et leur supply chain : seuls, ils peuvent difficilement trouver de nouveaux gisements de productivité. Les économies d'échelle passent désormais par une mise en commun de leurs problématiques transport et logistique avec d'autres clients. Grâce à notre organisation et à notre positionnement au carrefour de ces deux métiers, nous sommes l'un des rares acteurs du marché capables de les accompagner dans cette forme de covoiturage logistique.
 
Comment l'offre de pilotage de flux de Road Transport se distingue-t-elle des offres concurrentes ?
OR : Notre offre ne repose pas uniquement sur l'intelligence du système d'information : nous ne nous contentons pas de vendre un produit de pilotage, nous proposons un vrai partenariat dans lequel le client sait très précisément ce qu'il va gagner. Dès le démarrage d'une collaboration, nous nous engageons contractuellement sur des objectifs d'optimisation dont nous évaluons régulièrement la progression. Nos deux pôles spécialisés et notre bureau d'études prennent en charge des missions à forte valeur ajoutée : anticipation des saisonnalités, adaptation des plannings de chargement, etc. Cette prise en charge des flux physiques, sur route ainsi qu'en entrepôts, et des flux d'information permet au client de se concentrer sur son cœur de métier.
 

Pourquoi Road Transport renforce-t-elle son positionnement sur le pilotage ?
OR : Aujourd'hui, c'est en optimisant la supply chain, et non plus en imposant des prix réduits à ses prestataires de transport, qu'un client peut espérer réaliser des économies substantielles. Grâce à cette offre de pilotage, nous lui offrons la possibilité de sortir d'une logique de négociation à court terme au profit d'une gestion budgétaire globale dans la durée. Beaucoup de chargeurs l'ont déjà compris puisque nous allons doubler le nombre de flux pilotés dans les trois prochaines années.

Olivier Royer, directeur général GEODIS Road Transport :
"Les économies d'échelle passent désormais par une mise en commun des problématiques transport et logistique avec d'autres chargeurs."

Rechercher