Environnement

Le calculateur embarqué de Zenith, le TMS de Road Transport, est désormais adossé à la plate-forme de référence EcoTransit pour un suivi toujours plus précis des émissions de CO2 générées par les opérations de transport.

Depuis cet été, le TMS Zenith est capable d’estimer au plus juste les émissions de CO2 de toutes les opérations réalisées par Road Transport. « Notre calculateur embarqué le réalisait déjà directement, distances d’approche comprises, explique Coralie Guglielmetti, directrice QHSE. Mais le fait qu’il s’appuie aujourd’hui sur la plate-forme mondiale EcoTransit, lui permet d’intégrer à ses calculs des données d’entrée auxquelles il n’avait pas accès auparavant, en particulier sur les opérations de transport sous-traitées, comme les valeurs de consommation moyennes. » Zenith appelle automatiquement ces informations sur EcoTransit, au moment où l’exploitant valide l’appairage.

Kilométrage par les points GPS

Ce développement, résultat d’un travail conjoint des services IT du Groupe et de Road Transport, se double d’une fiabilisation de la méthode de calcul des distances : hier basée sur les codes postaux, avec la marge d’erreur associée, elle repose dorénavant sur les coordonnées GPS des points de chargement et de livraison. Avec, à l’arrivée, un suivi beaucoup plus fin : « Nous ne parlons plus en tonnes de CO2  émises pour chaque client, mais en grammes de CO2 émis à la tonne/kilomètre (quantité de CO2 émise pour transporter 1 tonne sur 1 km), ce qui est beaucoup plus parlant tant pour nos clients que pour nous benchmarker vis-à-vis des concurrents », précise la directrice QHSE. Ces avancées permettront – c’est la prochaine étape – de réaliser un reporting détaillé des émissions par chargeur, par période ou par point de livraison : des données précieuses que Road Transport analysera pour réduire encore l’empreinte carbone de ses activités… et celle de ses clients !

Rechercher

Derniers articles