Fort de sa nouvelle implantation logistique rail-route à Dourges (62), Road Transport accroît les capacités opérationnelles de son offre ferroviaire entre le Nord et le Sud de la France.

35 000 m2 dont un entrepôt sécurisé de 10 000 m2, 21 quais de chargement, une conception sur mesure et entièrement automatisée… La nouvelle plateforme multimodale de Road Transport a pris le relais de l’ancien site de Compiègne début novembre.

Permettant le chargement simultané de 16 wagons (soit un demi-train), ce nouveau hub renforce les capacités opérationnelles de Road Transport sur l’axe ferroviaire Nord-Sud. À court terme, la cadence actuelle de deux trains quotidiens (l’équivalent de 100 camions complets) pourrait être revue à la hausse.

« En déplaçant notre site multimodal de 120 km vers le Nord, nous nous implantons au cœur de la zone où se situent la plupart de nos clients. Ce choix stratégique permet d’accroître les kilomètres effectués par rail jusqu’à notre plateforme d’Avignon », indique Olivier Alliès, directeur des activités multimodales de Road Transport.

À l’heure où les enjeux environnementaux occupent une place croissante dans les attentes des chargeurs et des consommateurs, Road Transport se dote ainsi d’un atout majeur pour améliorer encore les performances de son offre multimodale, portant jusqu’à 75 % la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre.

« L’ouverture de ce nouveau site multimodal s’inscrit dans notre démarche plus globale de réduction des impacts environnementaux de nos activités et de celles de nos clients. Elle contribue à améliorer notre empreinte carbone et témoigne de notre engagement RSE, confirme Olivier Royer, directeur général Road Transport. Nous étudions par ailleurs l’ouverture d’autres offres ferroviaires, vers l’Europe de l’Est ou l’Europe du Nord ».

Rechercher