L'ensemble de Geodis BM chargé des bouteilles Linde a été mis à rude épreuve lors des tests : arrêts d’urgence, virages serrés, ronds-points, obstacles, forte pente, etc.
Sécurité

Désireux d’améliorer la sécurité de ses chargements, le producteur de gaz industriels Linde a fait confiance à Geodis BM.

Depuis le 1er janvier 2013, l'arrimage des marchandises dangereuses (ADR) doit satisfaire à la norme EN 12195, qui prévoit notamment l'utilisation d'équipements spécifiques. Pour se mettre en conformité avec cette nouvelle réglementation, le producteur de gaz industriels Linde a décidé de faire certifier ses procédures d'arrimage. "Le sujet étant très technique, nous avons associé l'ensemble de nos partenaires à la réflexion", indique Marie Selin, directrice des activités de Transport conditionné chez Linde. Fort de son expérience avec d’autres gaziers, Geodis BM a pris l’initiative. "Nous avons recommandé à Linde de faire appel à Dekra, une société d'expertise allemande avec laquelle nous avions déjà effectué des tests", explique Robert Arriaga, responsable Sécurité chez Geodis BM.

Conditions extrêmes
En juillet 2013, Dekra a donc organisé pour le compte de Linde des tests d'arrimage au centre technique de l’Association pour la prévention dans les transports d’hydrocarbures (APTH) du Creusot (Saône-et-Loire). Geodis BM est intervenu en qualité de conseil et a mis à disposition du gazier un ensemble tracteur-remorque. Équipé par Dekra d'un essieu de sécurité et chargé de bouteilles de gaz, le camion a effectué diverses manœuvres sur piste dans des conditions extrêmes : arrêts d’urgence, virages serrés, ronds-points, obstacles, forte pente, etc. "C’était une première pour Linde : jamais nous n'avions effectué de tests à cette échelle", confie Marie Selin qui juge l'expérience "très formatrice".

Linde a obtenu la certification de ses procédures d’arrimage à l’automne 2013. L'ensemble de ses prestataires de transport doit désormais s'y conformer. Le producteur de gaz a également décidé d’inclure à son cahier des charges des équipements préconisés par Geodis BM, tels que les sangles à cliquets inversés, qui évitent aux conducteurs les risques de tendinite. "Nous avons trouvé en Geodis BM un partenaire moteur sur la thématique de l’arrimage", se réjouit Marie Selin. Pour Robert Arriaga, le travail n'est cependant pas terminé : "En matière de sécurité, il est toujours possible de s'améliorer", assure-t-il.

Marie Selin, directrice des activités de Transport conditionné chez Linde : "Nous avons trouvé en Geodis BM un partenaire moteur sur la thématique de l’arrimage."

Rechercher

Derniers articles

Road Transport Allemagne
20.06.2019
Responsabilité sociétale des entreprises
20.06.2019